Le Yoga



Le Yoga


En Sanskrit, le mot « Yog » signifie « union ». Le yoga se veut une union harmonieuse du corps et de l’esprit. Élaboré en Inde au fil de plusieurs millénaires, le yoga aide l’humain dans sa recherche d’un état de paix. Il permet d’évacuer le stress tout en créant un espace-temps pour une meilleure prise de conscience de son corps et de son esprit. La pratique de cette médecine vise à discipliner l’esprit et à garder le corps dans un état de santé optimal.

Le yoga est composé de plusieurs dimensions essentielles, entre autres les asanas, le pranayama, la concentration, la relaxation, la méditation et l’alimentation. La pratique d’une série de postures (asanas) favorise la concentration et l’équilibre afin d’étirer, de tonifier et d’assouplir chaque partie du corps. Ce travail agit sur chacun des grands systèmes corporels (digestif, circulatoire, neurologique, endocrinien, etc.). Les exercices de respiration (pranayamas) servent à revitaliser toutes nos cellules. En relâchant les tensions physiques et mentales, les asanas et les pranayamas libèrent d’immenses ressources d’énergie. La relaxation, l’imagerie et la méditation, incluant les mantras, augmentent la clarté, la puissance et la concentration mentale. Ces apprentissages nous aident à prendre connaissance de nos émotions et entrainent notre esprit à être calme, serein et léger. Par ailleurs, le yoga contribue au traitement des personnes qui souffrent entre autres de dépendances et d’affections comme l’asthme, l’arthrite, la sclérose en plaques, l’intestin irritable, l’hypothyroïdie et la dépression. Le yoga, comme outil de santé et de guérison, peut être utilisé par tous, peu importe son âge et son état de santé.

Contenu des cours de yoga :

Asanas (postures) Asana, c’est une posture stable. “Les asanas rendent fort, libèrent des maladies et assouplissent les membres du corps” tiré du Hatha Yoga Pradipika. On ne doit pas considérer Asanas juste comme une posture physique. Asanas requiert la participation de tout notre Être, physique, mental et spirituel (conscience). Lorsque l’on s’installe dans une posture, le souffle et la conscience y participent. Prendre une posture avec conscience. Une posture exécutée sans conscience n’est pas “asanas”. Par la pratique des asanas, on assouplit les articulations du corps, étire et fortifie les muscles et on enlève les toxines accumulées dans les différentes parties du corps. Le système nerveux est harmonisé et tous les organes internes sont massés comme le cœur, les poumons, les organes digestifs, abdominaux, les glandes endocrines, les vaisseaux sanguins, etc… La santé du corps aide à changer positivement notre mental dans notre façon de penser ainsi qu’en réduisant le stress. Une attitude positive, la joie et un mental équilibré permet d’accéder à un champ d’énergie plus grand et une plus grande conscience. Asanas permet un plus grand contrôle du mental, éliminant toutes les pensées parasites pour une meilleure concentration sur ce qui est, maintenant. Avec la santé, l’harmonie, l’équilibre du corps et du mental, dans la conscience, notre égo est dissous dans une conscience plus grande, notre Vraie Nature. La pratique d’asanas est donc une partie intégrante d’autres techniques de yoga. La pratique des asanas : Se fait dans un lieu calme, aéré. On prend les postures lentement avec conscience, conscient de nos limites, en synchronisant la respiration, dans un esprit non compétitif. La relaxation fait partie d’asanas.

Pranayama (plusieurs techniques de respiration du yoga) Pranayama veut dire : contrôle du prana. Qu’est ce que le prana? Sivananda dit : “Prana est la somme totale de toutes les énergies contenues dans l’univers”. Nous existons en tant qu’êtres humains dans un océan de prana. Les yogis maitrisent la capacité d’attirer le prana en soi, de l’y accumuler et de le transformer pour agir dans le milieu intérieur et dans le monde extérieur. Le corps humain est un véritable accumulateur et transformateur. Notre vitalité dépend d’une accumulation suffisante de prana et de son utilisation correcte. L’absorbtion du prana se fait par la respiration consciente. Respirer est un processus auquel on ne pense pas normalement, il se fait automatiquement. Notre vie et notre respiration sont intimement reliées. D’ailleurs on dit de quelqu’un qui meurt, qu’il expire. Il est écrit dans l’ancien texte indien, du Hatha Yoga Pradipika : “la vie est la période entre une respiration et la suivante; une personne qui respire à moitié, vit à moitié. Celui qui respire correctement, acquière le contrôle de son existence”. Il y a de nombreux facteurs qui influencent notre manière de respirer et en général, nous respirons superficiellement. Dans le yoga, la respiration sera plus profonde et plus lente. Ainsi on augmente la capacité du corps en oxygène et on expulse davantage de toxines. On augmente aussi la capacité des muscles du diaphragme à recevoir une plus grande capacité d’oxygène. Le mental est relié étroitement au physique. En calmant, en apaisant la respiration, on calme, on apaise le mental. “Quand le souffle s’égare, le mental est instable. Quand le souffle est calme, le mental est calme”. Tiré du Hatha Yoga Pradipika. La respiration yoguique, la base de toutes les formes de respiration, engage l’abdomen, le diaphragme jusqu’aux clavicules pour maximiser l’inspiration et l’expiration. Ensuite plusieurs sortes de pranayama peuvent être pratiqués. On peut dire que la respiration a 4 phases : inspiration, rétention à poumons pleins, expiration, rétention à poumons vides. En jouant avec ces différentes phases, on agit sur notre physique, notre mental ainsi que notre conscience. Mais l’important est d’abord  équilibrer notre système nerveux sympathique(action) et parasympathique(repos), en alternant d’une narine à l’autre.

Plusieurs techniques de concentration et de relaxation Mudras (gestes sacrés), Bandhas (contractions) et Mantras.

MUDRAS

Les mudras sont des postures spécifiques pour sceller l’énergie. Les différents mudras ont une signification symbolique et le pouvoir d’invoquer des forces à l’intérieur de l’individu. On ferme des circuits subtils pour garder le prana dans le corps au lieu de le perdre, d’éparpiller l’énergie. BANDHAS Bandhas veut dire “fermer”, “retenir”. Ce sont des “verrous”. Ce sont des fermetures du corps, spécialement destinées à conserver et utiliser l’énergie produite par les exercices de respiration avancée. Ce qui permet de transformer le prana en énergie spirituelle. Le prana est ainsi redirigé. Le corps et le mental s’apaisent et on devient réceptif à des niveaux plus élevés de conscience.

MANTRAS Le mantra est une structure sonore qui nous relie à une énergie. Le son étant une vibration, une longueur d’onde, on le sait, peut guérir comme il peut briser du verre. Les mantras sont des syllabes, des mots, des phrases qui répétés, amènent à un état supérieur de conscience. Il y a plusieurs sortes de mantras, voici les 2 catégories principales : Saguna : invoque une déité particulière ou un aspect, une vertue, une qualité de l’Absolu* ex :” om namashivaya” on se relie à Shiva et ses qualifications. Nirguna : se relie à une forme abstraite et permet l’identification de celui qui médite avec l’Absolu ex : “OM” “SOHAM” , on se relie sans personnage figuratif, au delà de la dualité.